Et 84 kilomètres plus tard…

L’atelier sent l’huile et l’essence. Tout le monde a les mains noires et rit gaiement lorsqu’un klaxon fonctionne à nouveau ou qu’un moteur recommence à ronronner. Roland est à ¾ temps mais gagne plus qu’un smicard à temps double. Il nous explique avec beaucoup de bienveillance que la clé du bon fonctionnement d’une entreprise ou d’une association tient dans la juste rémunération de ses employés.

Canethon à moteur oui, mais Canethon quand même !

[Anta nous a rejointes à de nombreuses reprises sur le Canethon. Pour vous et en exclusivité, elle vous raconte sa première rencontre "Col-Vert", en plein pays bigouden (Finistère Sud)] Ces derniers jours j’ai accompagné Alli et Filo dans le Canethon. Bon, j’avoue, je n’ai pas beaucoup pédalé. Travail oblige, j’ai plutôt chaussé la voiture pour les rejoindre … Lire la suite Canethon à moteur oui, mais Canethon quand même !